L’art-thérapie

Qu’est-ce que l’art-thérapie?

L’art-thérapie est une méthode de soin qui utilise l’expression artistique à des fins thérapeutiques. C’est une relation centrée sur la création comme processus de transformation. La pratique artistique, et plus particulièrement le processus créateur, devient un allié et l’exutoire d’émotions envahissantes génératrices de souffrance. Accueillies dans son corps, transmutées dans la création, ces émotions s’apaisent et permettent d’accéder à un mieux-être et un bien-être.

Un dispositif créatif est proposé pour travailler autour de la problématique exprimée. La démarche thérapeutique consiste à se laisser surprendre par les images intérieures qui surgissent.

L’objet créé en séance est éphémère, il ne s’inscrit que dans l’instant présent. Ainsi, le but du processus n’est pas artistique ou esthétique. L’oeuvre finale importe moins que tout ce qui se joue dans le processus. De cette manière, la pratique art-thérapeutique ne requiert aucune prédisposition artistique.

L’art-thérapeute favorise la création et accompagne vers toujours plus de profondeur, sans jugement, ni interprétation.
Enfin, un temps de parole
libre clôture la séance. C’est un moment privilégié qui peut aider à l’élaboration et la conscientisation de ce qui s’est exprimé dans la création.

Les séances sont proposées à l’atelier en individuel ou en collectif suivant les besoins, au domicile des personnes ou en institution.

En apprenant à utiliser son potentiel créateur, en créant dans la matière concrète qu’il lui est possible de transformer, la personne en art-thérapie se crée elle-même et devient l’outil principal de sa transformation intérieure et extérieure.

Une discipline réglementée

Cette discipline est définie et réglementée par le code de déontologie du Syndicat français des Arts-Thérapeutes, auquel je me réfère dans ma pratique et fédération à laquelle je suis membre. Ainsi l’art-thérapeute utilise les arguments esthétiques, techniques, émotionnels et relationnels d’une pratique artistique pour apaiser les souffrances psychiques. Cette profession s’ordonne donc autour d’un double niveau de compétences liant le relationnel et l’artistique.

Retrouvez un complément d’informations dans l’article sur l’art-thérapie et le rôle de l’art-thérapeute.

L’art-thérapie en Ehpad

La démarche est différente suivant que l’on accompagne des enfants, des adultes ou des personnes âgées. Chez la personne âgée, l’art-thérapie ouvre un espace pour développer les capacités créatives, sensorielles et cognitives en améliorant la qualité de vie. Ainsi l’art-thérapie est une réponse possible pour accompagner les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou assimilé.

Le jeu pour entrer en création

La symbolique du jeu est privilégiée, toute proposition artistique est une invitation à jouer. Alors la peur que peut générer la page blanche disparait puisqu’il n’y a pas d’enjeu. Accompagnée et guidée par l’art-thérapeute, dans un cadre sécurisant, la personne retrouve sa capacité de choisir. Elle peut alors s’exprimer librement dans sa création, elle devient actrice de son oeuvre. Ici tout est permis, tant qu’elle ne se met pas en danger, peindre avec les doigts, déchirer pour recoller, barbouiller, malmener une pâte à modeler… afin que s’exprime l’émotion qui sortira la personne de son isolement physique et psychique. Peu importe le résultat, c’est le plaisir dans l’acte de créer qui prévaut. Le processus créateur invite ainsi la personne à exprimer son monde intérieur par un canal autre que la parole.  

Avec des objectifs spécifiques

Les objectifs visés sont de réduire l’anxiété et calmer les angoisses existentielles mais aussi de rassurer, soutenir et contenir pour permettre d’accéder à plus d’autonomie. Egalement d’exprimer ses sentiments et ses émotions en toute confiance et développer le sentiment d’appartenance au groupe. Enfin, de retrouver le sentiment de soi, de motiver et stimuler la capacité de concentration.

Et des résultats observables

La personne en soin ne se voit plus comme sujet malade mais comme une personne encore, ou à nouveau, capable de d’exprimer l’indicible. Par conséquent l’anxiété diminue, la dépression, laissent place à un mieux-être et un bien-être significatifs. Dans l’ici et maintenant, la personne redevient actrice en élaborant une oeuvre qui devient support de communication et de ce fait créateur de lien. De cette manière, l’art-thérapie agit sur les plans psychologique, moteur, cognitif et sensoriel. En effet, elle libère et soulage des douleurs indicibles. Le bien-être de la personne s’améliore. On constate moins de déambulations et d’angoisses existentielles, une meilleure coordination des gestes et des mouvements, une meilleure communication verbale ou non-verbale, et surtout… une reprise de goût à la vie.

Retrouvez un complément d’informations dans les articles sur l’art-thérapie en ehpad et l’accompagnement des malades Alzeimer ou sur instagram avec mes petites vidéos qui illustrent ce sujet.