L’art-thérapie : pour qui ?

J’accompagne toute problématique, qu’elle soit d’ordre psychique ou physique, et quel que soit l’âge, telle que le harcèlement, les troubles de l’alimentation, le deuil, les agressions sexuelles, la maladie, la dépression, le mal-être lié à des blessures d’abandon, de rejet, d’humiliation, de trahison ou d’injustice… Plus légèrement, l’art-thérapie peut être un moyen de recontacter sa créativité, pour renouer avec soi-même et par là mieux se connaître, pour se relier à soi ou à l’autre.

La médiation artistique sert de support pour faciliter l’expression des émotions et ressentis douloureux. Chez l’adulte, elle offre le moyen de revisiter son histoire, regarder en sécurité les passages douloureux pour les remodeler et retrouver une paix intérieure. Auprès de la personne âgée, l’art-thérapie ouvre un espace où elle pourra développer ses capacités créatives, sensorielles et cognitives. Mon expérience en ehpad me conforte dans l’idée que cette médiation mérite d’être généralisée auprès de la personne âgée, avec ou sans pathologie. Celle-ci se découvre et développe des habiletés qui favorisent l’estime et la confiance en soi. L’art-thérapie favorise le lien à l’autre là où la vieillesse isole la personne. On retrouve ces avantages dans les séances individuelles au domicile de la personne âgée, l’art-thérapie remet de la pulsion de vie!

Retrouvez des présentations d’ateliers en ehpad dans l’onglet articles.